Nouvelle coopération franco-cubaine dans le secteur ferroviaire [es]

L’Agence française de développement (AFD) a octroyé le 13 juin 2018 un prêt de 30 millions d’euros pour le financement du projet de rénovation de deux des ateliers de maintenance principaux de l’Union des chemins de fer de Cuba (UFC).

JPEG
La modernisation de l’atelier de Camagüey, dédié aux locomotives, et de l’atelier de Luyanó, réservé aux voitures de voyageurs, comprend la réhabilitation des bâtiments et de la plupart des équipements, l’acquisition des équipements manquants et de l’outillage nécessaire, ainsi que la remise en service d’une partie du parc de locomotives et de voitures voyageurs.

Le projet, d’une durée de cinq ans, sera porté par le ministère des transports (MITRANS) et mis en œuvre par l’UFC, qui se verra très fortement appuyée par la SNCF, avec qui elle a signé un protocole d’accord et de travail.

Ce projet contribuera fortement à la restauration du service ferroviaire cubain et au renforcement de sa compétitivité. D’une part, la facilitation des échanges, notamment pour les populations les plus pauvres utilisant le train, contribuera au développement économique de l’île, lourdement pénalisé aujourd’hui par les contraintes du secteur des transports. D’autre part, l’effet du projet en matière de réduction des émissions de CO2 et de lutte contre le changement climatique sera très significatif par rapport à une situation de référence où l’augmentation des trafics correspondant serait absorbée en majorité par la route.

Dernière modification : 21/06/2018

Haut de page