Mariage

Se marier à l’Ambassade de France à Cuba

Il ne peut être célébré de mariage à l’Ambassade de France à Cuba qu’entre ressortissants français.

Dès lors que l’un des conjoints n’est pas un ressortissant français, le mariage doit être célébré devant les autorités locales. Ce mariage pourra ensuite être transcrit dans les registres de l’état civil consulaire.

Faire transcrire un mariage célébré à Cuba

Il convient que les conjoints prennent contact, préalablement au mariage, de préférence plusieurs mois avant la célébration, avec la section consulaire de l’Ambassade de France à Cuba. En effet, certaines formalités, la publication des bans notamment, sont obligatoires pour le mariage d’un ressortissant français à l’étranger.

La transcription de l’acte de mariage dans les registres consulaires s’accompagne de la délivrance d’un livret de famille.

A l’issue de la transcription, qui demande un délai de 3 à 6 mois environ, il sera remis au conjoint cubain une copie du livret de famille français et de l’acte de mariage transcrit. Les originaux seront envoyés à la mairie du domicile du conjoint français. Ces copies seront demandées au conjoint cubain quand celui-ci sollicitera un visa (à demander au service des “visas” de l’Ambassade) lui permettant d’entrer sur le territoire français et d’obtenir, par la suite, la carte de séjour.

Attention :
- si vous souhaitez conclure un contrat de mariage, vous devez vous rapprocher soit d’un notaire local ou son équivalent, soit d’un office notarial en France (annuaire des notaires).
- cette Ambassade ne pourra vous renseigner ni sur les formalités à accomplir, ni sur le déroulement de la célébration de votre mariage devant les autorités cubaines. Pour en connaître les modalités, vous devez vous adresser directement aux services consulaires de l’Ambassade de Cuba en France : 16 rue de Presles- 75015 – PARIS - Téléphone : 01 45 67 55 35.

Pour plus d’informations, consultez France Diplomatie

Se marier au cours d’un voyage à Cuba

Attention :
Les mariages dits « touristiques » parfois proposés par certains hôtels cubains, sont contraires à la loi française.
En effet, l’article 165 du code civil prévoit que « le mariage sera célébré publiquement « lors d’une cérémonie républicaine par » l’officier de l’état civil de la commune « dans laquelle » l’un des époux, « ou l’un de leurs parents », aura son domicile ou sa résidence à la date de la publication prévue par l’article 63, et, en cas de dispense de publication, à la date de la dispense prévue à l’article 169 ».

Pour toute question concernant un mariage à Cuba, vous pouvez nous contacter en cliquant ici.

Dernière modification : 23/01/2018

Haut de page