Fête de la Musique - Sélection spéciale de films disponibles jusqu’au 10 juillet [es]

PNG

Dans le cadre de la Fête de la Musique célébrée le 21 juin, l’Institut Français propose une sélection spéciale de films (long-métrages et court-métrages) dédiés à la musique et disponibles jusqu’au 10 juillet. Gratuit et sans inscription préalable !
Pour la découvrir, cliquez ici.

Plus particulièrement, vous pouvez découvrir le projet de l’Opéra de Paris, « 3e scène » : des artistes (réalisateurs, plasticiens, chorégraphes…) ont été invités à venir créer des œuvres originales et porter un regard insolite sur l’univers de la musique, de la danse, de l’Opéra de Paris, son patrimoine, ses métiers et l’architecture de ses lieux.

Profitez ainsi de trois court-métrages :

  • Violetta de Julie Deliquet avec Magaly Godenaire, Alexandra Kurzak (18’)

À la croisée des couloirs labyrinthiques de l’Opéra Bastille et de l’hôpital Gustave- Roussy de Villejuif, deux trajectoires d’actrices au seuil d’incarner la maladie. Jouant des ressemblances entre les deux espace-temps, et du trouble quant à ce qui tient de la fiction ou de la réalité, violence et passion des sentiments des deux femmes vont si bien se mêler qu’elles témoigneront de différents rapports au tragique et à la représentation.

  • Les Divas du Taguerabt de Karim Moussaoui (15’)

Karim Moussaoui s’interroge sur ce qui se rapproche le plus d’un Opéra dans son pays, l’Algérie. Accompagné d’une équipe de tournage, il se rend dans le désert à la recherche de femmes dont on lui a dit qu’elles chantaient le "Taguerabt" (chant du Gourara) dans des grottes. Au fil de leur voyage, un doute s’installe : ce lieu existe-t-il vraiment ?

  • Vers le silence de Stéphane Bron (9’)

Après la sortie au cinéma du film-documentaire « L’Opéra » en avril 2017, le réalisateur Jean-Stéphane Bron a suivi le Directeur musical de l’Opéra de Paris, Philippe Jordan, et l’Orchestre de l’Opéra de Paris dans le cadre des répétitions de la Symphonie n°9 de Gustav Mahler dont l’interprétation repose paradoxalement sur… le silence.

Dernière modification : 18/06/2021

Haut de page